Logo Cégep Trois-Rivières
en fr

Soudabilité de l’aluminium

Catégorie Langue Endroit Durée
Générale francais Trois-Rivières (au Cégep ou au CMQ), Montréal (au CRIQ), en entreprise 6 heures
Objectifs

L’aluminium est souvent perçu comme un matériau qui se soude mal, dont les liens métallurgiques sont problématiques. Il n’en est rien lorsque l’on connaît bien les particularités de ce métal aux mille vertus. Selon plusieurs technologies, l’aluminium et ses alliages sont des matériaux polyvalents qui s’assemblent bien. Le soudage de l’aluminium est maintenant une technologie accessible de plus en plus répandue.

Les participantes et participants seront initiés aux spécificités métallurgiques de l’aluminium et de leur influence sur les paramètres de soudage. Au-delà de l’habileté manuelle, il est important de connaître les impératifs métallurgiques pour produire des joints soudés de qualité.

Contenu
  • L’aluminium le matériau : les caractéristiques, la désignation des alliages et les états métallurgiques
  • Les facteurs influençant la soudabilité : la couche d’oxyde, la solubilité de l’hydrogène et la conductivité électrique et thermique
  • Choix des métaux d’apport : sensibilité à la fissuration à chaud, résistance du joint, température de service, résistance à la corrosion et impact sur l’anodisation
  • Procédés de soudage : GMAW et l’aluminium, GTAQ et l’aluminium
Public cible
Inspecteur, contremaître, ingénieur mécanique, technologue, personnel de soutien technique, dessinateur, employé de production, représentant technique.
Préalable à la formation

Aucun.

Le démarrage des cours est conditionnel à un nombre suffisant d’inscriptions. Les dates peuvent varier. Vous serez avisé des changements s’il y a lieu.

Télécharger la fiche imprimable
soudabilite_allum_CMQ2015

Inscription à la liste d'attente

Je désire être contacté par le responsable de cette formation.